DUBUISSON Alfred

Né le 5 mars 1843 à Calais (Pas-de-Calais) ; demeurant à Paris, impasse Saint-Bernard (XIe arr.) ; employé de commerce ; communard.

Il était célibataire ; il avait abandonné sa famille, quelques années avant 1870, pour venir à Paris, travailler comme garçon marchand de vins.
Pendant le 1er Siège de Paris, il s’enrôla aux éclaireurs Lafont-Mocquart, puis au 204e bataillon de la Garde nationale ; il se remit au travail le 15 février 1871, dit-il, et fut contraint, le 15 avril, de rentrer à son ancien bataillon ; il alla à Issy le 18 mai, revint à Paris le lendemain, fut conduit le 25 mai à la barricade à l’angle du boulevard Richard-Lenoir-boulevard Voltaire, XIe arr., et l’abandonna pour suivre son bataillon à la mairie du XXe, où il se rendit le 28.
Le 9e conseil de guerre le condamna, le 8 janvier 1872, à dix-huit mois de prison et à cinq ans de dégradation civique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58016, notice DUBUISSON Alfred, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/739.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément