DUCROS Jean, Procope

Né à Bourg-de-Péage (Drôme), le 8 juillet 1823, de parents cultivateurs ; mort à Romans (Drôme), où il habitait, le 8 mai 1874 ; sympathisant de la Commune de Paris.

Homme de lettres (?), il sympathisa avec la Commune de Paris et, le 30 avril 1871, fut élu conseiller municipal à Romans. Le 8 mai, il fut désigné pour assister à un congrès qui devait se tenir à Lyon en vue de mettre fin à la guerre civile, mais le congrès fut interdit. Il se rendit à Paris vers le 20 mai, et sans doute en revint aussitôt.
Au cours des mois qui suivirent, il participa à des réunions, notamment le 5 novembre, au cours desquelles furent développées les idées d’une république socialiste. Au conseil municipal, il semble s’être occupé avant tout de lutte anticléricale : demande d’interdiction de la procession de la Fête-Dieu (8 juin 1871), intervention en faveur d’un enseignement laïque (19 juillet 1871).
Une rue de Romans perpétue son souvenir depuis 1928.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58115, notice DUCROS Jean, Procope, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 mai 2019.

SOURCES : Arch. Dép. Drôme, M 378. — Arch. Mun. Romans (registre des délibérations du conseil municipal). — État civil de Bourg-de-Péage.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément