DUFAY Victor

Né le 30 mars 1851 à Gentilly (Seine, Val-de-Marne) ; y demeurant ; maroquinier ; combattant de la Commune de Paris.

Demeurant, 12, rue des Noyers à Gentilly ; célibataire ; maroquinier. Pendant la guerre de 1870, il entra comme engagé volontaire au 119e régiment d’infanterie et fut libéré en février 1871, après l’armistice ; il rentra chez ses parents à Gentilly. Il s’enrôla au 97e bataillon et y servit jusqu’au 24 mai comme caporal à la 4e compagnie de marche ; il soutint n’avoir jamais fait feu sur l’armée. Le 24 mai, les troupes de Versailles s’emparèrent de Gentilly et du fort de Bicêtre où le 97e se rendit sans résistance. On reprocha à Dufay l’arrestation d’un ancien militaire et brigadier des agents du commissariat de police de Gentilly qui fut détenu 46 jours à Mazas. Le 8e conseil de guerre le condamna, le 9 mars 1872, à dix ans de travaux forcés ; le reste de sa peine lui fut remis le 15 janvier 1879 et il rentra par la Picardie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58127, notice DUFAY Victor , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/743. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément