DUHAY Auguste, Désiré

Né le 23 juin 1853 à Chartres (Eure-et-Loir) ; brossier ; communard, mort en détention.

Il était célibataire. Engagé volontaire, pour la durée de la guerre, au 19e régiment de ligne, il fut blessé, dit-il, à la bataille du Mans, et licencié le 6 mars 1871 avec un certificat de bonne conduite ; il rentra à Paris et se fit incorporer, à la mi-avril, dans la 3e compagnie du bataillon de la Garde nationale qui, quelques jours après, prit le nom de Vengeurs de Paris. Il fut fait prisonnier, le 28 mai, dans l’église de Ménilmontant, XXe arr.
En 1862, il avait été enfermé pour vol jusqu’à l’âge de vingt ans dans une maison de correction — il avait alors neuf ans et demi. Le 15e conseil de guerre le condamna, le 16 avril 1872, à cinq ans de détention et à la surveillance à vie. Il mourut le 10 septembre 1876 à la maison d’arrêt de Belle-Île-en-Mer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58182, notice DUHAY Auguste, Désiré, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/776. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément