DUHOUX Charles, François, Frédéric

Né le 13 mai 1854 à Épinal (Vosges) ; ouvrier mécanicien ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Garde au 138e bataillon fédéré, après avoir servi dans l’armée de la Loire et avoir été libéré le 17 mars 1871 — il était arrivé à Paris le 19 mars et s’était enrôlé librement le 21. L’emploi de son temps, du 25 au 28 mai, est resté inconnu ; il fut arrêté le 28, et refusa d’indiquer son domicile.
Le 7e conseil de guerre le condamna, le 20 mars 1872, à la déportation simple. Il arriva à Nouméa le 5 novembre 1872. Sa peine fut commuée, le 11 novembre 1878, en huit ans de détention, et remise le 11 mars 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58184, notice DUHOUX Charles, François, Frédéric, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/839 et BB 27. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément