DUJARDIN Félix, Eugène

Né le 12 juin 1824 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) ; demeurant à Paris, 3, impasse de l’École ; voyageur de commerce ; communard.

Il était marié, sans enfant. Il avait fait faillite en avril 1870 ; en juin il passa en Belgique, alors qu’il était accusé d’abus de confiance — il avait détourné 2 491,50 f à la corporation des tailleurs dont il était secrétaire et était condamné à treize mois de prison par défaut.
Il revint après le 4 septembre et, pendant le 1er Siège, servit dans l’artillerie auxiliaire de la Garde nationale ; il continua son service sous la Commune de Paris. Le 1er ou le 2 avril 1871, il fut nommé maréchal des logis-fourrier à la 18e batterie d’artillerie ; il fut arrêté le 24 mai chez sa belle-sœur.
Il avait cherché à faire croire qu’on le confondait avec son frère, commandant d’artillerie de la Commune ; le 17e conseil de guerre le condamna, le 22 décembre 1871, à trois ans de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58188, notice DUJARDIN Félix, Eugène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 mai 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/797.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément