DULIMBERT Joséphine

Communarde

Elle écrivait pendant la Commune de Paris dans l’hebdomadaire Le Moniteur des Citoyennes ; elle prit souvent la parole au club Saint-Eustache, Ier arr., ainsi que les citoyennes Brossut et Menans ; elle organisa la défense de la gare Montparnasse contre les soldats de Versailles.
On la découvrit, longtemps après, parmi les balayeuses municipales, et elle fut condamnée à cinq ans de détention.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58194, notice DULIMBERT Joséphine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 mai 2019.

SOURCES : Dommanget, Hommes et choses de la Commune, op. cit., p. 71. — Marc de Villiers, Histoire des clubs de femmes et des légions d’amazones, 1793-1848-1871, Paris, 1910, p. 387.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément