DULPHY Louis

Né le 23 juillet 1832 à Champneuville (Meuse) ; demeurant à Vanves (Seine) ; mineur ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était marié, père d’un enfant. Il entra, lors de la formation de la Garde nationale, dans la 6e compagnie sédentaire du 41e bataillon et continua son service après le 18 mars 1871 ; le 27 mai, il fut fait prisonnier par les Prussiens à la porte de Romainville ; il avait rempli pendant quelques jours les fonctions de caporal, sans en avoir le grade, dit-il.
Le 8e conseil de guerre le condamna, le 18 avril 1872, à la déportation simple. Il arriva à Nouméa le 4 mai 1873. Sa peine fut commuée, le 28 février 1877, en huit ans de détention, puis remise le 22 mai 1878 ; il était rentré en 1877 par le Tage.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58197, notice DULPHY Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/766 et BB 27. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément