DUMÉ Félicien, François

Né le 8 juillet 1842 à Pernes-les-Fontaines (Vaucluse) ; domicilié à Marseille ; boulanger ; communard.

Il était célibataire ; soldat au 136e régiment de ligne. Il était entré au service en 1870 comme remplaçant et appartint au 136e de ligne pendant le 1er Siège ; après l’armistice, il fut versé au 88e. Le 18 mars 1871, son régiment se dispersa ; Félicien Dumé se réfugia chez des compatriotes jusqu’au 15 avril puis s’enrôla dans la 3e compagnie de marche du 55e bataillon ; il fut fait prisonnier au Moulin-Saquet dans la nuit du 3 au 4 mai.
Il fut incarcéré à Rochefort et le 2e conseil de guerre le condamna à cinq ans de prison et à la dégradation militaire le 6 avril 1872 ; son père, ancien agent d’affaires, demandait sa grâce à Mac-Mahon en signant Dumé père suivi de trois points entre deux parallèles, en 1874. Le reste de sa peine lui fut remis le 19 juin 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58227, notice DUMÉ Félicien, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/793. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995 (nom orthographié Dumay). — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément