DUMONT Charles, Pascal

Communard, délégué à Lyon par la Commune de Paris.

Avec ses amis du Comité central des vingt arrondissements auquel il appartenait, il présenta, le 15 septembre 1870, les mesures d’urgence que le gouvernement de la Défense nationale aurait dû, selon les signataires, se hâter « de transformer en décrets pour le salut de la patrie et de la République ». Ces mesures intéressaient la sécurité publique, les subsistances et les logements, la défense de Paris et des départements — Voir Ch.-L. Chassin.

Toujours membre du Comité des vingt arrondissements quand se produisit le soulèvement du 18 mars 1871, Charles Dumont fit partie de la délégation envoyée à l’Hôtel de ville pour apporter son soutien au Comité central de la Garde nationale et l’engager à persister dans la résolution de procéder le plus tôt possible aux élections de l’administration communale. Le 22 mars, il cosigna la proclamation appelant les électeurs de Paris à voter. Lui-même candidat dans le XXe arr. le 26 mars, il ne recueillit que 1054 voix et ne fut pas élu.
Il fut délégué à Lyon, en avril 1871, par la Commune de Paris, en même temps que Caulet du Tayac. Ils participèrent activement à la journée insurrectionnelle du 30 avril.

Charles Dumont fut condamné, le 13 décembre 1871, par le 1er conseil de guerre de Lyon, à cinq ans de détention et détenu à Clairvaux (Aube) ; il refusa le travail et, en même temps que lui, environ 70 de ses camarades ; il maintenait son refus en septembre 1872. Il était dit « intelligent » et « possédant une certaine instruction ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58257, notice DUMONT Charles, Pascal, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 juin 2020.

SOURCES : BB 24/770, liste des détenus qui, ayant refusé le travail, ne l’ont pas repris au 10 septembre 1872. — O. Testut, L’Internationale et le jacobinisme au ban de l’Europe, Paris, 1872, vol. II. — Gazette des Tribunaux, 18-19 décembre 1871. — Michel Cordillot (coord.), La Commune de Paris 1871. L’événement, les acteurs, les lieux, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, janvier 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément