LÉGLISE Étienne

Né le 4 juillet 1846 à Salles (Gironde) ; cheminot ; militant anarchiste de Gironde.

Étienne Léglise était employé au bureau de la statistique du mouvement à la compagnie des chemins de fer du Midi et domicilié à Bordeaux.

Il représenta la ville de Bordeaux à une réunion anarchiste de caractère international qui se tint à Genève les 13 et 14 août 1882 sur l’initiative d’Élisée Reclus ; à cette réunion assistaient des Français, les délégués de la fédération jurassienne et un délégué venu d’Italie ; les résolutions prises confirmèrent celles du congrès international de Londres du 14 juillet 1881 : séparation la plus nette possible entre le mouvement anarchiste et les partis dits révolutionnaires, et autonomie absolue des groupes anarchistes « dans l’application des moyens qui leur sembleront les plus efficaces ». Étienne Léglise fut rédacteur au journal Le Forçat du Travail (voir Bienvault*) et président, en 1887, du groupe portant ce nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5826, notice LÉGLISE Étienne, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 octobre 2017.

SOURCES : Arch. Dép. Gironde, série M. Anarchistes, voyages présidentiels, 1886-1906. — Jean Maitron, Histoire du mouvement anarchiste..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément