DUMONT Jean, Antoine

Né le 4 juin 1845 à Paris ; ouvrier maçon ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Jean Dumont habitait à Paris au 44 de la rue de Lévis (quartier des Batignolles, XVIIe arr.). Il fut arrêté le 20 octobre 1872 et jugé pour sa participation à la Commune de Paris. Il fut condamné à Versailles le 11 novembre 1872 par le 6e conseil de guerre à 5 ans de travaux forcés pour complicité d’arrestation, séquestration, menaces de mort, sévices corporels, pillage du presbytère de l’Assomption et « envahissement » d’une maison habitée. Il fut embarqué le 18 avril 1873 pour la Nouvelle-Calédonie sur le transport la Loire. Il fut transporté au bagne de l’Ile Nou, sous le n° matricule 5155 (ou déporté à l’île des Pins et ramené, après l’amnistie, par la Loire ?).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58267, notice DUMONT Jean, Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 novembre 2022.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/783 et BB 27. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Base de données des dossiers individuels de condamnées au bagne (Archives nationales d’outre-mer). — Jean-Claude Farcy, La répression judiciaire de la Commune de Paris : des pontons à l’amnistie (1871-1880). — Notes de Louis Bretonnière et de Rémy Scherer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément