DUPRÉ Samuel

Né le 2 avril 1835 à Chantilly (Oise) ; demeurant à Paris, 13, rue du Poirier ; menuisier ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Pendant le 1er Siège, il appartint à la 4e batterie d’artillerie dont Blin était maréchal des logis ; la solde était faite chaque jour jusqu’au 15 mars 1871 ; pendant la deuxième quinzaine de mars, rendez-vous fut donné pour le 31 mars, place du Delta (IXe arr.) ; Blin rentrant chez lui ce soir-là pour faire la solde, après avoir touché les fonds nécessaires au ministère des Finances, fut arrêté par les insurgés et menacé ; il accusa Samuel Dupré, qui nia. Le 1er mai, Samuel Dupré reçut l’ordre de se présenter à l’état-major du 220e bataillon pour y être incorporé ; il fut admis comme ouvrier dans une batterie d’artillerie en formation et conduit à Neuilly où il resta deux jours ; puis il revint à Paris ; il serait rentré chez lui après une discussion avec son adjudant.
Le 19e conseil de guerre le condamna, le 20 mars 1872, à trois ans de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58375, notice DUPRÉ Samuel, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/753, n° 5290.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément