DUQUESNOY Adolphe, Jean-Baptiste, Augustin

Né le 24 février 1834 à Mouscron (Belgique) ; demeurant à Paris ; expert-comptable ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Au moment de l’insurrection, Adolphe Duquesnoy était capitaine d’une compagnie sédentaire du 129e bataillon de la Garde nationale ; il conserva cette fonction sous la Commune de Paris, puis devint commandant par intérim et enfin major de place ; il prétendit n’avoir été que capitaine d’une compagnie sédentaire ; il fut arrêté le 23 mai 1871.
Il avait été caporal au 69e régiment d’infanterie et s’était retiré avec un certificat de bonne conduite ; on le disait d’« idées très modérées ». Le 9e conseil de guerre le condamna, le 8 janvier 1872, à la déportation simple, peine commuée, le 13 janvier 1875, en dix ans de bannissement, et remise le 20 mars 1879. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58404, notice DUQUESNOY Adolphe, Jean-Baptiste, Augustin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/735 et H colonies 253. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément