DURAND Frédéric, Auguste, Napoléon

Né le 13 mai 1835 à Paris ; y demeurant, boulevard Richard-Lenoir (XIe arr.) ; sculpteur ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. C’était un ancien sergent d’infanterie qui fut libéré avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège de Paris, il était capitaine dans une compagnie de marche du 65e bataillon de la Garde nationale ; il fut élu commandant provisoire de son bataillon, dans le courant de mai 1871. Les 13 et 14 avril, il occupa le château et le parc d’Asnières et, le 15, Levallois-Perret. Le 24, il alla au fort de Vincennes et y resta jusqu’au 3 mai. Il se rendit ensuite au Petit-Vanves (c’est alors qu’il fut nommé commandant provisoire). Le 25 mai, il ramena son bataillon dans Paris, rentra chez lui en dépit des ordres et ne combattit plus. Il fut arrêté rue Basse-des-Ursins (IVe arr.) le 30 juin.
Il ne paraît pas avoir eu d’antécédents judiciaires. Renseignements très favorables au point de vue conduite et moralité, « mais il professait des opinions très avancées qui, d’après certaines indications, lui auraient été inspirées par son père, homme très honnête, mais qui a toujours rêvé le triomphe de la Démocratie ». Le 15 novembre 1871, le 9e conseil de guerre le condamna à la déportation simple et à la privation de ses droits civiques. Le 6 mars 1876, sa peine de déportation lui fut remise ; le 7 mai 1878, la surveillance de la police fut levée. Il avait adressé une lettre à ses parents, accompagnée d’un dessin, alors qu’il était à l’île des Pins, le 10 juin 1874. À Nouméa, il avait fait des affaires avec Louis Wouters, patron du Café Français.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58440, notice DURAND Frédéric, Auguste, Napoléon, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 octobre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/740 et BB 27. — Gérard Hamon, Retour en France d’un communard déporté, Rennes, Pontcerq, 2016, p. 219. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément