DURAND Jean-Baptiste

Né le 6 janvier 1833 à Asquins (Yonne) ; demeurant à Paris, 80, rue Bonaparte (VIe arr.) ; employé d’octroi ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Il avait dénoncé, le 24 mai 1871, à la Halle aux Vins, le sieur Guinet, négociant, qui critiquait les Communards. Le 13 avril 1872, la cour d’appel de Paris le condamna à trois ans de prison pour complicité d’arrestation illégale. Il obtint une réduction d’un an, le 28 octobre 1873. Il avait encouru à Embrun une « punition sévère » pour refus d’obéissance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58450, notice DURAND Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 mai 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/747.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément