DURAND Victor

Né vers 1828 ; employé ; communard.

Pendant la Commune de Paris, il était capitaine de la 6e compagnie du 105e bataillon fédéré. Le 22 avril 1871, il comparut devant la cour martiale en compagnie de onze autres officiers ou gardes. Tous étaient accusés « de refus de marcher à l’ennemi » au cours de la journée du 13 avril. Accusé personnellement d’être « rentré isolément chez lui, après avoir quitté le rempart » et d’avoir « provoqué de sa compagnie une réclamation collective où il imputait à crime à ses chefs de l’avoir conduite à l’ennemi », il fut condamné aux travaux forcés à perpétuité (la cour lui accorda toutefois le bénéfice des circonstances atténuantes). Voir J.-B. Witt.
N’y aurait-il pas identité avec Victor, Antonin, Florentin Duran ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58467, notice DURAND Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 mai 2019.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément