DURASSIER Auguste

Né en 1832 à Bordeaux ; communard, mort des suites de ses blessures au combat.

Colonel d’état-major, sous la Commune de Paris, commandant de la flottille fédérée de la Seine, il fut relevé de ses fonctions (décision annoncée par le J. O. Commune, 25 avril 1871).

Le colonel Durassier remplaça, le 30 avril 1871, le colonel Okolowicz, blessé, comme commandant des forces d’Asnières (cf. J. O. Commune, 1er mai). Il commanda ensuite le fort de Vanves, après avoir été remplacé à Asnières par Dombrowski (J. O. Commune, 6 et 7 mai).

« Mortellement blessé au pied en repoussant une attaque » (L. Descaves, Philémon..., op. cit., p. 39), Durassier mourut à l’hôpital de Versailles le 29 mai 1871.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58473, notice DURASSIER Auguste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 juin 2020.

SOURCES : Arch. PPo., B a/368. — Procès-Verbaux Commune, op. cit.. (séance du 4 avril). — Murailles... 1871, op. cit., pp. 173, 406. — Michel Cordillot (coord.), La Commune de Paris 1871. L’événement, les acteurs, les lieux, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, janvier 2021.

ICONOGRAPHIE : G. Bourgin, La Commune, 1870-1871, op. cit., p. 328 (estampe de Bertall).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément