DURIEUX Victor, Séraphin

Né le 25 décembre 1837 à Paris, y demeurant, 107, rue du Faubourg-du-Temple (Xe arr.) ; ouvrier bijoutier ; communard.

Il était marié, sans enfant. Pendant le 1er Siège, il était caporal dans le 5e bataillon de la Garde nationale. Presque entièrement dissous après l’armistice, ce bataillon se reconstitua fin mars 1871, au moment des élections. Victor Durieux, ayant abandonné son travail, fut repris à la fin de la guerre et nommé sous-lieutenant ; il ne fut pas réélu le 10 avril et servit alors comme simple garde. Il avait signé une affiche rouge placardée le 1er mai par laquelle les gardes nationaux du 5e bataillon, fidèles à la Commune, lançaient un appel aux citoyens.
Le 21 février 1872, le 3e conseil de guerre le condamna à un an de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58486, notice DURIEUX Victor, Séraphin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 mai 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/744.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément