DUSARD (ou DUSSART) Gustave, Télesphore

Citoyen belge né le 15 juillet 1850 à Sivry ; communard.

Déserteur de l’armée belge, il servit durant la guerre franco-prussienne dans les rangs des Zouaves-Éclaireurs du Nord basés à Lille. Revenu en Belgique après sa démobilisation, il n’y resta que quelques jours par crainte d’être poursuivi. Il gagna Paris le 22 avril 1871 (il prétendit devant ses juges militaires avoir ignoré que Paris était en insurrection...), n’y trouva pas de travail, et faute de pouvoir repartir, s’engagea dans la Garde nationale fédérée. Il semble avoir servi avec le grade de caporal dans la 1ère cie du 90e fédéré. Il fut arrêté le 22 mai, alors qu’« il se promenait » boulevard des Batignolles tout près des barricades tenues par le 90e fédéré.
Après quelques mois de prison préventive, effectués pour partie sur les pontons de Lorient, et pour partie à l’Île d’Aix à Rochefort, il fut condamné le 7 mai 1872 par le 6e conseil de guerre à dix ans de bannissement et gracié le 29 mai 1879. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58507, notice DUSARD (ou DUSSART) Gustave, Télesphore, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/866. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément