DUVERNE Antoine, dit Taupette

Né le 20 mai 1832 à Saint-Eugène (Saône-et-Loire) ; épurateur d’huile ; opposant au Second Empire ; communard.

Il était le cousin germain — ou le frère — de Duverne Ph.-L. Il avait été condamné politique en 1852 et déporté en Algérie, puis amnistié en 1855 ; il avait alors résidé à Londres.
Il fut, pendant la Commune de Paris, ingénieur de 1re classe du génie et directeur de toutes les poudrières de Paris. Il fut condamné par contumace, le 7 septembre 1872, par le 16e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Réfugié à Londres, tour à tour il monta un café, fabriqua des bonbons, tint un hôtel, vendit des comestibles à domicile.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58583, notice DUVERNE Antoine, dit Taupette, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 août 2020.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 16e conseil (n° 655). — Arch. PPo., B a/428 et B a/429.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément