EDELLE

Mécanicien ; trésorier du Cercle des ouvriers métallurgistes de la Guillotière ; coopérateur ; adhérent de l’Internationale à Lyon (Rhône).

Il était influencé par les théories de Cabet, et propagateur du mouvement coopératif conçu par lui « comme une forme transitoire pour arriver à l’Utopie communautaire ».
Membre, en 1869, de la Commission de grève des ouvriers sur métaux. Il milita dans les rangs du groupe lyonnais de l’AIT dit groupe de la rue Sainte-Élisabeth. Voir Collet et A.-M. Loenger.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58610, notice EDELLE, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 mai 2019.

SOURCE : Arch. Mun. Lyon, I 2/55, pièce 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément