ETHRINGTON Édouard, Charles

Né en 1852 à Neuilly (Seine) de parents anglais ; demeurant à Paris, 39, rue du Port-Saint-Ouen (Porte de Saint-Ouen ?) ; cordonnier ; communard.

Il était célibataire. Il s’était engagé dans la compagnie de marche du 132e bataillon de la Garde nationale durant le 1er Siège, continua son service sous la Commune de Paris, puis abandonna sa compagnie dans le courant d’avril 1871 et rentra chez lui ; quelques jours plus tard, contraint d’entrer dans la compagnie de marche du 257e bataillon (vers le 20 avril), il alla au Pont d’Asnières, à Levallois-Perret. Nommé caporal, il fut envoyé à Neuilly le 7 mai. Il y resta jusqu’au 22 mai, rentra chez lui et fut arrêté le 23.
Le 16e conseil de guerre le condamna, le 25 avril 1872, à la déportation simple. Le 28 novembre 1872, sa peine fut commuée en dix ans de bannissement, puis remise le 20 mars 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58716, notice ETHRINGTON Édouard, Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 mai 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/762.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément