EVRARD Émile, Modeste

Né à Paris le 4 juin 1853 ; élève de l’hospice des Enfants assistés de la Seine ; garçon de café ; communard.

Garde national au 214e bataillon fédéré, il fut condamné, le 26 avril 1872, à dix ans de bannissement. Arrivé en Belgique le 18 septembre 1872, il se fixa à Bruxelles. On le chercha vainement — et pour cause — sur les matricules de la déportation et de la transportation lorsque, en 1880, l’Assistance publique voulut lui remettre un livret de Caisse d’Épargne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58744, notice EVRARD Émile, Modeste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/866, BB 27 et H colonies 253. — Arch. gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté, n° 261.557, aujourd’hui détruit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément