EWIGHT Germain, Achille

Né le 8 octobre 1836 à La Bussière (Loiret) ; cuisinier, puis chiffonnier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Marié, père de deux enfants ; il abandonna femme et enfants ; de 1858 à 1869 il avait subi sept condamnations pour vol, coups volontaires, abus de confiance, désertion à l’étranger à partir d’un navire de commerce, mendicité et attroupement.
Pendant la Commune de Paris, il fut garde national au 268e bataillon. Fait prisonnier fin avril ou tout début mai 1871, il fut incarcéré à Rochefort.
Le 17e conseil de guerre le condamna, le 17 février 1872 (et non 1875, comme indiqué par erreur ?), à la déportation simple ; il arriva à Nouméa le 2 novembre 1872. Sa peine fut commuée en cinq ans de bannissement, en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58746, notice EWIGHT Germain, Achille, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/836 et H colonies 80. — Arch. Min. Guerre, 17e conseil (n° 163). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément