FAYOLLES Paul, Jean-Baptiste

Né le 9 février 1844 à Issoire (Puy-de-Dôme) ; demeurant à Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne) ; confiseur puis employé de pharmacie ; combattant de la Commune de Paris.

Il était célibataire. Pendant le 1er Siège de Paris, il s’était enrôlé dans un corps de Francs-Tireurs avec le grade de caporal, puis celui de sergent. Après le Siège, il se rendit à Issoire, puis revint à Paris le 2 mars 1871 ; il était alors employé de pharmacie chez Émile Raspail fils.
Sous la Commune, il reprit du service comme capitaine au 196e bataillon de la Garde nationale qui était formé dans le Ier arr. ; il démissionna, puis se mit à la disposition, comme commandant, d’un de ses amis nommé West qui organisait au Louvre la légion d’Alsace-Lorraine. Il se retira le 12 mai à Joinville-le-Pont où il fut arrêté le 16 juin.
Le 5e conseil de guerre le condamna, le 25 octobre 1871, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58964, notice FAYOLLES Paul, Jean-Baptiste , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 mai 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/735.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément