FÉRON Julien, Lucien

Né le 29 août 1850 à Ville-d’Avray (Seine-et-Oise) ; demeurant à Paris, 62, rue Blomet (XVe arr.) ; serrurier ; communard.

Il était célibataire. Sous la Commune de Paris, il était simple garde dans la 2e compagnie de marche du 156e bataillon. Trahi par ses souliers de troupe, il fut arrêté, le 28 mai 1871, faubourg Saint-Antoine, alors qu’il fuyait.
Le 14e conseil de guerre le condamna, le 2 mars 1872, à deux ans de prison et à cinq ans de surveillance, commués en cinq ans de privation des droits civiques (avec maintien de la prison).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59024, notice FÉRON Julien, Lucien, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 mai 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/783.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément