FLORISSE-PIRAUX Adolphe, Floriste

Communard

Marié ; il avait été condamné, le 4 juin 1869, à Paris, à six mois de prison pour outrage à la morale publique religieuse et aux bonnes mœurs, et amnistié le 15 août 1869.
Pour faits insurrectionnels, il fut condamné par contumace, le 16 août 1873, par le 4e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée.

Il y a certainement identité avec Adolphe Piraux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59216, notice FLORISSE-PIRAUX Adolphe, Floriste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 mars 2022.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/865 et BB 27. — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément