FONDEVILLE (père)

Adhérent de l’AIT ; communard.

Domicilié à Saint-Macaire (Gironde) ; membre de l’Association Internationale des Travailleurs (Arch. Dép. Gironde, série M, Police Générale 1868-1875). J. G. Fondeville aurait quitté Bordeaux pour Paris le 17 mars 1871. Il se serait rendu à Mazas auprès du président Bonjean en qualité de délégué de la Commune. Il fut par la suite poursuivi, mais bénéficia d’une ordonnance de non-lieu en septembre (Arch. Nat., C 2882).
Fondeville père mourut au début de 1875, si l’on en croit la pièce imprimée datée du 30 mars 1876, citée ci-dessous. Voir Vézinaud.
Il était le père de E. Fondeville (parfois écrit Fondevielle ?).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59243, notice FONDEVILLE (père), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 juin 2019.

SOURCE : Notes de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément