FORESTIER Philippe, Henri, Antoine

Né le 13 juillet 1838 à Saint-Mandé (Seine) ; demeurant à Montreuil, route de Paris ; scieur de pierre ; communard.

Il était marié, sans enfant. Pendant le 1er Siège de Paris, il était servant dans une batterie d’obusiers au fort de Noisy-le-Sec. Après l’armistice, il travailla. Il fut forcé de reprendre son service le 26 mars 1871 ; à partir du 6 mai, il se fit exempter à cause de rhumatismes ; il fut arrêté le 26 mai.
Le 19 mars 1872, le 8e conseil de guerre le condamna à un an de prison. Le 15 février 1873, il obtint remise du reste de sa peine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59293, notice FORESTIER Philippe, Henri, Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 juin 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/787.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément