FOULOI Victor, Denis, Sulpice

Né le 16 décembre (ou le 16 octobre ?) 1845 à Paris ; menuisier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

De 1863 à 1865 il avait été condamné trois fois pour vol, à quatre, six et treize mois de prison.
Lieutenant au 206e bataillon fédéré pendant la Commune de Paris, il fut condamné par contumace, le 16 juillet 1873, par le 3e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Arrivé en Belgique en 1873, il se fixa à Bruxelles mais en fut expulsé. Il gagna, semble-t-il, Maastricht (Pays-Bas). Lorsqu’il purgea sa contumace, il vit sa peine confirmée, le 1er mai 1876. Il arriva à Nouméa le 22 avril 1877. Sa peine fut ramenée, en 1879, à la déportation simple. Amnistié, il rentra par le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59381, notice FOULOI Victor, Denis, Sulpice, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 juin 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/821. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 2194). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Arch. Gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté, n° 267482 (en 1880). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément