FOURNIER Laurent

Né le 19 avril 1848 à Marquise (Pas-de-Calais) ; demeurant à Paris, sans domicile fixe ; serrurier ; communard.

Il était célibataire. Engagé volontaire pour la durée de la guerre dans le 93e régiment de ligne, puis dans le 32e régiment de marche, il fut interné en Suisse jusqu’au 17 mars 1871. Au début d’avril, il était à Paris et fut incorporé dans un bataillon de francs-tireurs du XIIe arrondissement. Il fut blessé, le 22 mai, lors de l’entrée des troupes, transporté à l’Hôpital Saint-Martin, puis arrêté.
Le 27 mai 1872, le 17e conseil de guerre le condamna à un an de prison et à cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59453, notice FOURNIER Laurent, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 juin 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/787.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément