FRÉLICH Léon, Constant

Né le 26 mars 1847 à Paris ; y demeurant ; ciseleur ; communard.

Il était marié, sans enfant. Il était garde dans le 191e bataillon ; il entra dans une compagnie de marche le 2 mai 1871 et suivit son bataillon aux Moulineaux, à la porte Maillot et à Passy. Du 23 au 26 mai, il se trouvait aux barricades de la rue Julien-Lacroix, XXe arr., et de la rue Pradier, XIXe arr. Il fut fait prisonnier derrière le cimetière du Père-Lachaise.
Il avait été condamné à trois mois de prison pour maraudage, disait-il. Il était bon ouvrier, d’après son patron qui l’avait occupé huit ans et offrait de le reprendre. Le 12 mars 1872, le 16e conseil de guerre le condamna à cinq ans de détention. Le 20 janvier 1875, sa peine fut réduite à quatre ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59575, notice FRÉLICH Léon, Constant, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 juin 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/740 et BB 24/814.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément