FRITZ Pierre

Né le 12 février 1840 à Paris (Belleville) ; y demeurant ; communard.

Il fut soldat au 54e régiment de ligne. Conduit à Rueil en avril 1871, il abandonna son corps le 16 ou 17, lors d’opérations contre les insurgés. Il se rendit à Paris et y resta jusqu’au 22 août 1871, jour où il se présenta à la Place. Il fut libéré huit jours plus tard et dut fournir la preuve qu’il n’avait pas servi la Commune.
Fritz aurait déclaré à un sous-lieutenant de son régiment qu’étant Parisien, « il lui répugnait de se battre contre ses compatriotes. » Le 23 novembre 1871, le conseil de guerre permanent de Nantes le condamna à dix ans de détention et à la dégradation militaire. Le 24 août 1873, sa peine fut réduite à cinq ans, puis à quatre ans le 13 janvier 1875. Le 7 juin 1878, le droit de surveillance de la police fut levé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59630, notice FRITZ Pierre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 juin 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/790.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément