GARNIER Eugène

Né le 21 août 1836 à Dinan (Côtes-du-Nord) ; mort le 2 avril 1893 à Lyon ; artiste communard.

Élève du Conservatoire de musique. Par arrêté pris par Cournet, délégué à la Sûreté générale et à l’Intérieur, décret publié au Journal Officiel de la Commune, 10 mai 1871, Eugène Garnier fut nommé directeur du théâtre national de l’Opéra « en remplacement du citoyen Perrin, et à titre provisoire ».
La commission « instituée pour veiller aux intérêts de l’art musical et des artistes » se composait de Cournet, Regnard A., Lefebvre-Roncier, Pugno Raoul, Levraud Edmond et Selmer.
Dans une lettre publiée dans Le Figaro du 17 juin 1871, Garnier écrivait qu’il avait accepté un poste aux périls évidents, qu’il avait subtilisé un mandat d’amener de son prédécesseur Perrin, qu’il avait fait exempter de garde nationale plusieurs employés de l’Opéra. Il était convaincu d’avoir sauvé un foyer d’incendie. La lettre parut dans Le Figaro, une première puis une seconde fois, quand ce journal publia ""L‘Opéra sous la Commune" de Jules Prével qui, lui aussi, donnait le texte de la lettre.

Par contumace, Eugène Garnier fut condamné, le 7 mai 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Exilé en août 1871 à Bruxelles, il revint en France après l’amnistie.

Voir Antonin Louis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59907, notice GARNIER Eugène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er septembre 2022.

SOURCES : Arch. PPo., listes de contumaces. — Michel Cordillot (coord.), La Commune de Paris 1871. L’événement, les acteurs, les lieux, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, janvier 2021. — J.O. Commune, 8 mai 1871. — Georges d’Heylli, Le livre rouge de la Commune : extrait du « Journal officiel », Paris, E. Dentu, 1871, 173 p. — Notes de Pierre Baudrier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément