LEROUX Marcel [Cheminot Sarthe]

Par Louis Botella

Ouvrier professionnel puis chef d’équipe ; membre du comité technique national puis secrétaire général de la Section technique nationale Service électrique et signalisation (SES) de 1960 1973 ; membre du bureau national de la STN Équipement (1973-1979) de la Fédération FO des cheminots.

Ouvrier professionnel puis chef d’équipe au service mécanique de la section Voie et Bâtiments Le Mans 1, Marcel Leroux fut élu membre du comité technique national SES de sa fédération. En novembre 1970, il devint, en remplacement de Pierre Lagarde, démissionnaire, secrétaire général de cette Section technique nationale. À ce titre, il siégea au bureau fédéral de sa fédération.
À la suite de la réforme des structures territoriales de la SNCF, intervenue selon les réseaux en 1972 ou en 1973, Force ouvrière supprima ses unions (de réseaux) et ses secteurs et les remplaça par des unions régionales. Marcel Leroux devint en 1973 secrétaire de la Section technique Équipement de l’Union régionale de Paris-Montparnasse (la zone géographique du Mans fut rattachée pendant quelques années à cette région). Il ne sollicita pas le renouvellement, au plan national, de son mandat de secrétaire général mais resta membre du bureau national de la nouvelle STN Équipement. Il y siégea jusqu’en 1979 au moins.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5992, notice LEROUX Marcel [Cheminot Sarthe] par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 3 janvier 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — Le Rail syndicaliste, novembre 1964, avril 1977. — Notes de Noël Mazet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément