GASTAL Jean-Louis

Né le 3 février 1828 à Saint-Félix-de-Sorgues (Aveyron) ; tailleur ; communard.

Ancien soldat du 9e régiment de ligne ; marié, père d’un enfant. Caporal pendant le Siège, élu sergent sous la Commune de Paris, il appartint à la 10e compagnie sédentaire du 81e bataillon de la Garde nationale. Du 10 au 25 mai 1871, il alla à Vincennes. Il fut désarmé ce jour-là par les Prussiens et renvoyé à Paris. Réarmé à la mairie du XIe arrondissement, il fut arrêté le 28 mai alors qu’il quittait Belleville et revenait chez lui.
Il avait une bonne conduite, d’après le commissaire de police du quartier de Grenelle, XVe arr. Le 24e conseil de guerre le condamna, le 23 mars 1872, à deux ans de prison et à deux ans de surveillance. Le 2 août 1872, sa peine fut commuée en un an de prison avec privation de droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59968, notice GASTAL Jean-Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 juillet 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/747.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément