GAUTIER Charles, Claude

Né le 12 août 1817 à Paris ; y demeurant, 4, impasse Sainte-Marie, (XXe arr.) ; cordonnier ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Il avait été condamné, en 1847, à six mois de prison pour « délit de société secrète ».
Pendant le 1er Siège, il servit dans la 3e compagnie sédentaire du 176e bataillon de la Garde nationale. Le général Duval organisa dès le 5 mars 1871 une espèce de Comité dans lequel il appela Gautier, à qui il offrit les fonctions de capitaine d’état-major. Quelques jours après Gautier abandonna ses galons et continua à servir comme simple garde. Il avait monté des gardes à la prison de la Santé et procuré aux généraux Chanzy et Langourian le moyen de correspondre avec leur famille ; il assista à la sortie du 3 avril sur le plateau de Châtillon.
Il ne passait pas pour avoir des « opinions exaltées ». Son casier judiciaire avait été détruit. Le 3e conseil de guerre le condamna, le 23 février 1872, à un an de prison et à cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60084, notice GAUTIER Charles, Claude, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 juillet 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/757.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément