GEBEL Pierre, Célestin

Né à Aubigny-sur-Nère (Cher) le 20 novembre 1840 ; employé de banque ; communard.

Commandant du 101e bataillon fédéré, il arrêta, sur les ordres de Sérizier, les Dominicains d’Arcueil et fut, pour ce fait, condamné par contumace, le 28 décembre 1872, par le 6e conseil de guerre, à la peine de mort. Une lettre autographe de 1879 tendait à prouver qu’il était toujours vivant. Il s’était réfugié à Bruxelles, puis à Luxembourg.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60137, notice GEBEL Pierre, Célestin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 juillet 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/862 et BB 27. — Arch. Min. Guerre, 6e conseil (n° 793). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Jean Sorel, Le Luxembourg et la Commune, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément