GÉRARD Adrien, Maxime

Né le 26 juillet 1830 à Paris ; y demeurant, 89, Grande-Rue de Montreuil ; tourneur en cuivre ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Il était garde à la 5e compagnie sédentaire du 234e bataillon lors du 1er Siège et il continua son service après le 18 mars 1871. Le 14 avril, il suivit son bataillon au fort d’Issy et y resta huit jours. Fin avril, il quitta le 234e bataillon et entra dans la 2e compagnie de marche du 76e bataillon. Du 16 au 29 mai, il était à la porte de Versailles. Il monta la garde près d’une barricade du boulevard de Puebla, non loin de sa demeure. La barricade fut enlevée le 26 mai ; il rendit ses armes et fut arrêté le 28 mai près du cimetière du Père-Lachaise, « en se rendant chez son neveu ».
Selon les rapports de police, sa conduite et moralité étaient satisfaisantes. Le 15 avril 1872, le 17e conseil de guerre le condamna à dix ans de détention ; le 16 décembre 1872, sa peine fut commuée en trois ans de prison avec privation de droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60226, notice GÉRARD Adrien, Maxime, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 juillet 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/764.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément