GERLE Jean

Né le 26 juillet 1842 à Saint-Pierre-Chérignat (Creuse) ; maçon ; communard.

Jean Gerle habitait à Paris au 36 de la rue des Carmes (quartier de la Sorbonne, Ve arr.). Il fut garde dans le 118e bataillon fédéré. Il fut arrêté le 24 mai 1871 et condamné, le 3 avril 1872, à dix ans de bannissement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60274, notice GERLE Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 janvier 2022.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/866. — Jean-Claude Farcy, La répression judiciaire de la Commune de Paris : des pontons à l’amnistie (1871-1880). — Note de R. Scherer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément