GHILUY Charles, Joseph

Né le 5 mai 1838 à Lille (Nord) ; demeurant à Paris, 11, boulevard de Charonne, XIe arr. ; tonnelier ; communard.

Il était célibataire. Pendant le 1er Siège, il était lieutenant dans la 4e compagnie du 204e bataillon de la Garde nationale. Lors de l’insurrection, il fut élu capitaine ; au début de mai 1871, il ne fut réélu que sous-lieutenant. Le 14 mai, on le trouvait à l’ambulance de la rue Servan, XIe arr., où il resta jusqu’au 25 (il y était entré, dit-il, pour ne pas suivre son bataillon à Issy).
On recueillit sur lui des renseignements peu satisfaisants : il vivait en concubinage et s’enivrait. Le 3e conseil de guerre le condamna, le 18 mars 1872, à la déportation simple ; le 18 juillet 1872, sa peine fut commuée en cinq ans de prison avec privation de ses droits civiques. D’après le directeur de Landerneau, le 1er juillet 1876, Ghiluy, qui avait pris part à l’insubordination d’avril 1875, avait depuis une « conduite exemplaire » et se montrait « très laborieux ». Il obtint remise du reste de sa peine le 2 août 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60307, notice GHILUY Charles, Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 juillet 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/761.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément