LEVEN Marius, Eugène, Élie

Par Louis Botella

Né le 7 juillet 1905 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort le 5 décembre 1976 à Juzet-d’Izaut (Haute-Garonne) ; facteur aux écritures puis sous-chef de bureau de gare ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) ; secrétaire de l’Union Méditerranée de la Fédération FO des cheminots (1958-1961).

Facteur aux écritures à la gare de La Joliette à Marseille, Marius Leven figura en octobre 1938 sur la liste des candidats présentés par la CGT lors des élections professionnelles.

Sous-chef de bureau de gare à Marseille, Marius Leven y fut, au début des années 1950, secrétaire adjoint du syndicat FO des cheminots. Il prit part en juin 1956 à Mulhouse au congrès de la fédération. Lors du congrès d’avril 1958 de l’Union Méditerranée, qui se tint à Narbonne (Aude), il devint secrétaire de cette union. Il représenta son syndicat au congrès confédéral d’avril 1959 de la CGT-FO. Il partit en retraite le 1er juillet 1961.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6031, notice LEVEN Marius, Eugène, Élie par Louis Botella, version mise en ligne le 20 août 2018, dernière modification le 18 novembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Cheminot du PLM}, organe de l’Union de syndicats du PLM puis du Sud-est, 10 octobre 1938 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Arch. Fédération FO des cheminots. — Le Rail syndicaliste, novembre 1953, avril 1958, juin 1961. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1959. — Notes de Roland Court et de Marie-Louise Goergen. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Site Internet : deces.match.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément