LEVITE Félix

Né le 10 juillet 1908 à Saint-Léger-sur-Vouzance (Allier), mort le 31 décembre 1959 à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) ; cheminot en Saône-et-Loire ; résistant, déporté.

Fils de Claude-Marie Lévite, journalier, et de Marie-Hélène Lévite, sans profession, Félix Lévite, cheminot à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire), appartint au réseau Combat. Il fut arrêté à Paray-le-Monial le 28 janvier 1944, déporté à Mauthausen (Autriche) le 6 avril 1944, rapatrié le 30 mai 1945.
Il s’était marié le 29 février 1930 au Pin (Allier) avec Marie Mathilde Chemier.
Il était le neveu du militant communiste nivernais Jean Lévite.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6039, notice LEVITE Félix, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 15 février 2021.

SOURCE : Notes de Bertrand Porcherot. — État civil en ligne cote 2 E 243 8, vue 19.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément