GONTIER Napoléon, Louis

Par Jean-Pierre Besse

Né le 30 janvier 1836 à Mouy (Oise) ; blanchisseur, carrier lors de son mariage ; communard.

Napoléon, Louis, Joseph Gontier était le fils d’un carrier. Ancien canonnier dans l’armée (il avait fait deux congés), il fut réformé en 1867 et se maria le 13 septembre 1867 à Mouy avec Léontine, Léopoldine Parmentier, repasseuse, née à Mouy le 9 avril 1841.

Pendant le premier siège, il fut sergent-fourrier, lieutenant, puis capitaine dans la 3e compagnie d’artillerie auxiliaire. Dans la première quinzaine de mars 1871, il alla chez sa mère, dans l’Oise. D’après de nombreux témoins, il avait tenu les propos « les plus criminels », notamment « qu’il fallait fusiller les curés et les riches ». Le 18 avril, il fut nommé par Cluseret capitaine d’artillerie, sous-directeur du parc Wagram, et, le 3 mai, par Rossel, chef d’escadron. Du 3 au 12, il commanda les forces d’artillerie réunies à Asnières sous les ordres de Dombrowski. Il fut arrêté le 12 par ordre de Ranvier et Eudes « pour tiédeur dans son service et sous la prévention de haute trahison ». Libéré le 21, il rentra dans son pays au début de juin et fut l’un des signataires d’un placard séditieux appelant les habitants de l’Oise à prendre les armes contre l’assemblée de Versailles. Il nia s’être associé à cette manifestation.
On recueillit de « mauvais renseignements » sur sa conduite et sa moralité, dit la police : c’était un chaud partisan de la Commune. Le 7e conseil de guerre le condamna, le 25 octobre 1871, à la déportation simple ; le 13 janvier 1875, sa peine fut commuée en dix ans de détention ; le 11 novembre 1875, il obtint une remise de deux ans, puis, le 15 août 1876, une autre d’un an ; il était bien noté à Thouars en juillet 1876 ; le 11 janvier 1878, il obtint une nouvelle remise de six mois et fut libéré le 25 avril 1878. En 1876, sa femme était lingère et habitait Mouy. Dès 1874, Gontier était dit « atteint d’une infirmité incurable ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60666, notice GONTIER Napoléon, Louis par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 août 2019.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/756 et BB 27.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément