GOUDY Gilbert

Né le 10 décembre 1827 à Magny-Cours (Nièvre) ; demeurant à Paris, 3, rue Beuret ; charpentier ; communard.

Il était marié, sans enfant. Il avait servi pendant sept ans environ au 7e régiment de lanciers, puis aux guides où il aurait été réformé en 1854 pour cause de santé ; il fut libéré avec un certificat de bonne conduite. De 1854 à 1859, il demeura à Nevers (Nièvre), puis vint à Paris.
Pendant le 1er Siège, il était caporal dans la 5e compagnie sédentaire du 156e bataillon de la Garde nationale et il continua son service après le 18 mars 1871. Vers le 10 mai, il fut envoyé au fort de Bicêtre qu’il évacua le 25. Le 27 mai, il sortit par la porte de Romainville et se livra aux Prussiens.
Il avait été condamné, le 13 mai 1865, par le tribunal correctionnel de la Seine, à 25 F d’amende pour organisation de loterie sans autorisation. Le 3e conseil de guerre le condamna, le 5 juin 1872, à cinq ans de détention ; le 25 novembre 1872, sa peine fut commuée en cinq ans de prison avec cinq ans de privation des droits civiques ; remise du reste lui fut accordée le 29 juillet 1874, mais avec maintien de la privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60721, notice GOUDY Gilbert, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 août 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/765.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément