GOUJON Albert

Né le 16 septembre 1852 à Paris ; y demeurant ; cordonnier ; communard.

Il était célibataire. Engagé volontaire pour la durée de la guerre, il sortit de l’hôpital de Villefranche (?) le 2 avril 1871 ; il arriva vers le 12 ou le 13 à Paris et, quelques jours après il fut contraint, dit-il, de faire partie de la Garde nationale et entra dans la 1re compagnie de marins fédérés ; il fut fait prisonnier le 23 mai.
Le 9e conseil de guerre le condamna, le 23 février 1872, à la déportation simple et à la privation de ses droits civiques ; le 13 septembre 1872, sa peine fut commuée en cinq ans de prison avec privation de droits civiques, puis remise le 27 juin 1876 avec dispense de surveillance de la police.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60747, notice GOUJON Albert, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 août 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/771.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément