GRANGÉ Joseph

Né le 2 juillet 1839 à Fourranger (?) (Creuse) ; demeurant à Paris, 14, rue de la Harpe (Ve arr.) ; peintre en bâtiment ; communard.

Il était célibataire. Pendant le 1er Siège, il était simple garde dans une compagnie sédentaire du 151e bataillon ; le 5 avril 1871, il entra à la 3e compagnie de marche ; le 19 avril, il fut envoyé à Neuilly et resta dix jours à la barricade Peyronnet ; le 21 mai, il fut renvoyé à Neuilly et en revint le 22. Le 24, il se retira chez lui et fut arrêté, le 2 juin, aux Champs-Élysées.
C’était un « ouvrier honnête et laborieux ». Le 11e conseil de guerre le condamna, le 13 avril 1872, à un an et un jour de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60867, notice GRANGÉ Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 août 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/744.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément