GRIMAUX Éloi, Félix, Amaury

Né le 9 novembre 1829 à Guise (Aisne) ; demeurant à Paris, 5, impasse Morin, XVe arr. ; menuisier ; communard.

Il était veuf (il perdit sa femme fin janvier 1871), père d’un enfant. Pendant le 1er Siège, Grimaux appartint à la 8e compagnie du 156e bataillon de la Garde nationale. Lors du 18 mars 1871, sans ressources, dit-il, il continua son service. « Depuis le fort de Bicêtre (il l’avait quitté le 25 mai) jusqu’à l’ambulance de la rue Haxo (où il avait couché le 26 au soir), il avait été accompagné de son enfant âgé de dix ans. » Il fut fait prisonnier le 27 mai. « Au moment de son arrestation, on avait examiné ses épaules et ses mains et on n’y avait pas trouvé trace de combat. »
Le 15e conseil de guerre le condamna à la déportation simple, puis sa peine de déportation lui fut remise le 11 novembre 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60982, notice GRIMAUX Éloi, Félix, Amaury, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 août 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/769.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément