GUÉNARD [Paris]

Opposant au Second Empire, adhérent de l’AIT à Paris.

Le 17 mai 1869, il présida une réunion de 500 personnes à la Salle de la Fraternité (27, avenue d’Italie), appartenant à Jules Nostag, et y appela à voter pour Camille Pelletan. Il acheva la séance en s’écriant : « Vive la liberté, vive Pelletan ! »
Il fut membre du Club démocrate socialiste du XIIIe arr. de Paris qui adhéra en bloc à l’Internationale le 25 novembre 1870 (cf. Dict., t. IV, p. 50).
Guénard habitait, 152, avenue d’Italie, XIIIe arr.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61075, notice GUÉNARD [Paris], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., 45 AP/5. — Note de J. Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément